Fête du Patrimoine – Découvrez l’histoire de l’église de Barbizon !

En quelques images,  l’histoire surprenante de la cette petite chapelle…

C’est certainement le lieu le plus visité de Barbizon.
(Il faut dire que c’est… toujours ouvert, et que c’est gratuit ! )
En 1860, c’était la grange où Théodore Rousseau recevait ses amis peintres…


En 1860, il n’y avait pas d’église à Barbizon !

Depuis l’an 808, (sous Charlemagne) , le petit hameau de Barbizon dépendait de la PAROISSE DE CHAILLY-EN-BIERE—  et n’avait pas d’église.


Le Dimanche, les habitants devaient donc emprunter le « chemin de la Messe » ( la rue existe toujours, à Barbizon…) pour se rendre à la vieille église de Chailly, qui — depuis son tertre — surplombe toute la plaine de Bière .

C’est le clocher de Chailly ( ici, le tableau de Jean-François Millet )  qui sonnait — matin, midi, et soir —sur la plaine de Bière, pour appeler les paysans et les bergers  à réciter la prière de l’Angelus.

« l’Angelus » de Millet. Devenu en 1900 le tableau le plus cher et le plus célèbre du monde, il a attiré vers Barbizon et la « plaine de l’Angelus » des touristes du monde entier.


En 1860, c’était une petite grange où Théodore Rousseau réunissait ses amis peintres…

On voit sur cette vue aérienne d’aujourd’hui, 4 bâtiments au fond de la « place du Gaulois ».         — La maison de Théodore Rousseau (aujourd’hui, Musée Rousseau, en travaux… ) — 1 – La grange de Rousseau ( qui va devenir la première chapelle de Barbizon — 2 – Derrière la grange, (en vert ) la deuxième travée de la chapelle, ajoutée en 1925 — 3 – le nouveau chœur en charpente de bois ( en jaune) qui a été ajouté par Marc Jacquet en 1966.

 

André Billy raconte : Dans une grange sans portes, sous un mince toit de tuiles, Rousseau réunissait le samedi Millet, Diaz, Barye, Ziem et quelques autres amis.
« Que de bonnes soirées nous avons passées dans sa grange, s’écrie Alfred Sensier, autour de cette longue table de peuplier où il conviait ses amis. 
Diaz excitait le bon rire de Rousseau par ses caprices inattendus, comme les explosions humoristiques de Goya.  Daumier était en verve rabelaisienne.
Barye pétillait de sarcasmes et d’histoires mordantes sur les pédants et les prudhommes. Millet ne songeait plus à ses misères et causait de son pays normand et de ses souvenirs de famille. » 


1889 – La grange est transformée en chapelle

Barbizon n’avait pas d’église. – Le dimanche, les fidèles allaient par un chemin mal empierré, qu’on appelait le chemin de la Messe, faire leurs dévotions à Chailly.
Pour qu’il y eût une église à Barbizon et que le curé de Chailly pût y venir célébrer l’office divin, un vieux couple, M. et Mme Verdier, laissa par testament une somme de trois mille francs. Pendant cinq ans, des quêtes furent faites pour la compléter. La veuve de Sainte-Foy, l’acteur de I’Opéra-Comique, chanteuse elle-même, et sa sœur, Mlle Laure Henry, professeur de musique, se distinguèrent par leur zèle pieux. Grâce à elles, on eut enfin assez d’argent et la grange de Rousseau fut transformée en chapelle. Charles Millet se chargea d’en dessiner le clocheton. Elle a été agrandie depuis.
                                  André Billy – Les beaux jours de Barbizon

Le petit hameau de paysans et d’artistes est devenu un village célèbre, avec des villas et des hôtels.  Des donateurs se mobilisent pour créer une église à Barbizon. On choisit un architecte : Charles Louis Millet… ( il est de la famille de Jean-François ? )

La chapelle saint Paul est inaugurée par l’Abbé Fageon, curé de notre paroisse de Chailly-en-Bière,  le 24 Janvier 1889, en présence de l’Abbé Seroin, curé-doyen de Notre-Dame de Melun..


A droite de la statue de Saint Paul, on peut lire les remerciements aux donateurs…

Ce sont les deux sœurs Henry, Laure et Clarisse , qui ont offert ( dit-on ) la grange de Rousseau pour faire la chapelle. Pour l’éducation des jeunes de la paroisse, elles vont financer aussi la création de l’ASILE LAURE HENRY qui va devenir LA PETITE ECOLE des sœurs institutrices des campagnes, avent de devenir aujourd’hui le CERCLE LAURE HENRY.

Merci aux bienfaitrices de la paroisse, Laure Henry et sa sœur Clarisse ( devenue Madame de Sainte Foy. !  On vous reparlera du CERCLE LAURE HENRY… Vous aussi vous pourrez devenir des bienfaiteurs, en participant à la prochaine VENTE AUX ENCHERES  DU 22 SEPTEMBRE


1925 La chapelle s’agrandit : 2ème travée…

la première chapelle était toute petite. Elle avait été faite dans le volume de la grange de Théodore Rousseau. ( C’est aujourd’hui la Chapelle de la Vierge, à l’entrée de l’église.) 

Dans cette première chapelle, il y avait une tribune pour jouer de l’orgue ( Vous vous souvenez de Mlle Gassies, la petite fille du peintre ? ) et pour installer la chorale ( Christiane Bouvard et d’autres s’en souviennent… ) . Aujourd’hui, cette tribune ne reste visible que lorsqu’on ouvre la porte de la sacristie.

Barbizon s’était séparé de Chailly et était devenu une commune indépendante en 1904. Le village grossissait et la chapelle devenait trop exigüe pour les messes…
On décide en 1925 de doubler la nef par une deuxième travée.

Après 1925, l’église compte deux travées…

1966 Le Maire de Barbizon, Marc Jacquet,
était ministre des transports et des travaux publics…

c’était le moment de voir grand !  A Barbizon, on construit l’Espace culturel de Barbizon, et on double la surface de l’église, avec un beau chœur en charpente lamellée-collée.

1993 une nouvelle cloche et des nouveaux vitraux

En 1993, on installe une nouvelle cloche… pour sonner fidèlement  l’Angélus, trois fois par jour, en l’honneur de la Vierge Marie…

…et le peintre RASKY fait don d’une toile émouvante pour évoquer la Vierge de Fatima, pour la nombreuse colonie portugaise de Barbizon.

Les vitraux de 1969 donnaient une ambiance mystérieuse mais très sombre à notre chapelle.  Le Père Perrin, curé de la paroisse pendant 40 ans, les fait remplacer par des compositions lumineuses et joyeuses, évoquant les 4 saisons à Barbizon


Une église ouverte, pour tous les barbizonnais et tous les promeneurs en quête de spiritualité…

Il y a maintenant une messe dans cette chapelle à 18h, à chacune des grandes fêtes de l’année.

Et même si vous n’avez aucune intention d’aller à la messe, vous aurez bien des occasions d’entrer, quand vous voulez,  dans cette chapelle, …

…  trop souvent hélas, pour enterrer des copains,
…ou heureusement, pour en marier d’autres,
ou pour assister à de magnifiques  concerts spirituels tout au long de l’année.

Et vous êtes tous invités, chaque Samedi à midi…

… à prendre l’apéritif avec tous les gens de passage,
après avoir récité l’Angélus, à midi. A bientot !



 

 

 

 

 

 

 

 

About Cercle des Amis de Barbizon (592 Articles)
Le Cercle des Amis de Barbizon, association Loi 1901, a été fondée Jean-Michel Mahenc en 2016, pour réunir tous les amoureux du village des peintres de Barbizon (France) et d'en assurer le rayonnement artistique.

1 Comment on Fête du Patrimoine – Découvrez l’histoire de l’église de Barbizon !

  1. Des informations très intéressantes

Laisser un commentaire