Pourquoi Barbizon est-il appelé le « village des peintres » ?

Vous qui arrivez dans ce village pour la première fois…
( et qui connaissez peu de choses sur l’Histoire de l’Art,)
vous vous demandez pourquoi … Barbizon est « le village des peintres » ?

Un petit rappel rapide …en quelques images

pour résumer le destin extraordinaire de ce village  d’artistes, … devenu lieu de pélerinages des peintres paysagistes du monde entier, et  lieu de naissance de l’impressionnisme en 1865.

 

Sur la commune de Chailly-en-Bière, Barbizon n’était en 1830, qu’un un tout petit hameau de paysans, de bucherons,  de braconniers, à la lisière de la forêt de Fontainebleau.

En 1830, à l’époque romantique, ils voulaient peindre la Nature et les grands arbres. Ils sont venus peindre la forêt de Fontainebleau.
Ils s’appelaient…Jean-Baptiste Corot, Charles Daubigny, Théodore Rousseau, Narcisse Diaz…

Le Père Ganne, épicier de Barbizon,  a commencé installer des chambres pour loger les peintres au dessus de son épicerie… 

 

« L’auberge Ganne » est devenue un lieu artistique extraordinaire : tous les murs, tous les meubles ont été peints par les artistes…

 

Ils étaient jeunes et fous . Ils inventaient « la vie de Bohème »… Chaque soirée à l’auberge Ganne donnait lieu à des cérémonies artistiques, des beuveries. On rajoutait de nouveaux couplets à la célèbre « complainte des Peintres à Ganne »… 

« Quand on voit quelle barbes-ils-z’ont… on dit qu’ils sont d’BarbiZon ! »  Tous les artistes, les poètes, les écrivains, ont voulu participer à ces soirées légendaires de l’auberge Ganne. « Songe à Barbizon ! Cette histoire est sublime ! » disait Vincent Van Gogh, trente ans après…

A Barbizon, il y a ceux qui viennent pour peindre la forêt, les célèbres rochers de Fontainebleau, les chênes du Bas-Bréau, l’allée aux vaches…

…et il y a ceux qui viennent peindre la vie paysanne, les fermes de Barbizon, les troupeaux dans la plaine. Les peintres animaliers : Charles Jacques, Ferdinand Chaigneau…

…et surtout Jean-François Millet. Arrivé à Barbizon en 1848, il va peindre dans la « plaine de l’Angélus » ce tableau qui va devenir plus tard le plus célèbre et le plus cher du monde . « Est-ce qu’on pourra un jour faire aussi beau que Millet ? «  dira Vincent Van Gogh …

 Ils arrivent du monde entier pour peindre à Barbizon.
« Barbizon, c’est un pélerinage obligatoire pour les artistes, la Mecque des peintres paysagistes  » disent les frères Goncourt.

En 1860, dans ce village de 60 familles de paysans, il y a 120 peintres !
Toutes les maisons sont louées, les granges sont transformées en atelier d’artistes…

La petite maison paysanne où Jean-François Millet va installer sa famille et son atelier va devenir le Musée Millet.

En 1865, c’est une nouvelle génération de jeunes peintres qui viennent travailler à Barbizon et à Chailly-en-Bière. Ils s’appellent Auguste Renoir, Alfred Sisley, Frédéric Bazille, Claude Monet…Ils veulent peindre en plein air, avec des touches de couleurs pures… En 1865, dans le bois de la Roche Moreau, entre Chailly et Barbizon,  Claude Monet fait poser ses amis pour ébaucher une immense toile inachevée : le déjeuner sur l’herbe.
C’est LA NAISSANCE DE L’IMPRESSIONISME.

En 1900, Barbizon est devenu un village mondialement célèbre. On y construit des hôtels, des villas, des restaurants gastronomiques…

Sur la Nationale 7, sur la route de la côte d’Azur, Barbizon devient l’étape obligée des artistes, des comédiens, des célébrités mondaines : Cocteau, Coco Chanel, Picasso, Prévert, Alain Delon, Marlon Brando, De Funès, Fernandel, Chaplin,…

Aujourd’hui, Barbizon est resté un lieu extraodinaire entre plaine de l’Angélus et forêt de Fontainebleau : des ateliers d’artistes, des chanteurs, des galeries, des restaurants, … votre prochain week-end ?

 

 

About Cercle des Amis de Barbizon (592 Articles)
Le Cercle des Amis de Barbizon, association Loi 1901, a été fondée Jean-Michel Mahenc en 2016, pour réunir tous les amoureux du village des peintres de Barbizon (France) et d'en assurer le rayonnement artistique.

Laisser un commentaire