Chailly retrouve ( enfin ) la mémoire de son passé artistique…

Mais oui !  Tous les barbizonnais attentifs l'auront remarqué. Notre commune-mère ( nous n'avons été séparés qu'en 1900…) CHAILLY_EN_BIERE a décidé de raviver sa mémoire artistique. A toutes les entrées du village, il y a maintenant une belle pancarte de bois, qui rappelle que l'impressionisme a débuté ici, …

…en 1865, quand Claude Monet et Bazille sont venus peindre, dans le bois de la Roche-Moreau, le fameux « déjeuner sur l’herbe » qui a été exposé cet hiver a la fondation Vuitton, à Paris.

Au bord de la plaine de l’Angélus, entre Chailly et Barbizon, le bois de « la Roche Moreau » où a commencé l’aventure de l’impressionnisme. En 1865, ce petit bois faisait encore partie de la commune de Chailly…

On aperçoit les bois de la Roche-Moreau sur cette carte de 1822. Le hameau de Barbizon était encore un ( tout petit) hameau de la commune de Chailly. …

 

Mais en 1865, il y avait déjà 120 peintres installés à Barbizon, et qui faisaient le soir un grand tapage à l’Auberge Ganne.


Les jeunes peintres impressionnistes, Monet, Bazille, Sisley, Renoir, sont restés à Chailly,  à l’Hôtel du Lion d’Or, et à l’auberge du Cheval blanc.

Dans la grande salle du bureau de tabac, de Chailly, vous pouvez admirer maintenant cette magnifique enseigne de l’AUBERGE DU CHEVAL BLANC. Les jeunes peintres… (Monet et Bazille ? ) admirent le crépuscule sur la plaine de l’Angélus…

Dans la cour arrière, au 1er étage de l’Auberge du Cheval blanc, à Chailly, on peut voir encore la chambre ou Monet, blessé, a été soigné par son ami Bazille, étudiant en médecine…

Au musée d’Orsay, à Paris : le célèbre tableau de Frédéric Bazille : « l’ambulance improvisée » . On y voit Monet couché dans son lit à l’Auberge du Cheval blanc à Chailly.

Quand vous allez acheter des cigarettes à Chailly, entrez dans la vieille salle à manger, qui garde encore sur ses murs les « tags » des jeunes peintres…

Au Musée d’Orsay, à Paris, vous trouverez aussi le célèbre tableau peint par  Monet : « le pavé de Chailly »… c’était sur la grande route de Fontainebleau.

Le célèbre peintre Derain …
la vie de château à Chailly en 1925 ?

André Derain – Paysage près de Barbizon

 Chailly, lieu de rencontres artistiques mondaines ?

En 1920, lorsque Derain est devenu célèbre en faisant les décors des Ballets Russes,
on raconte qu’il s’est installé pour recevoir ses amis ( les fauvistes : Vlaminck, etc ) « dans un château » à Chailly-en-Bière.
Quel château ? Je fais appel aux historiens chaillotins

Le château de Chailly » ?

Quoi qu’il en soit, tous les barbizonnais, amateurs d’art, se réjouiront de voir que la commune de Chailly a entrepris de rappeler fièrement son passé artistique, qui est aussi le nôtre…

Est-ce que les barbizonnais vont suivre cet exemple, et faire, eux aussi,  un nouvel effort  ?
Nous avons, depuis toujours, à l’entrée du village de Barbizon, des barrières de police avec des bâches et des calicots informes qui pendouillent…


Comment devrions nous accueillir dignement et informer le public des amoureux de l’Art,  à l’entrée de notre village ?


Nous publierons ici toutes vos suggestions…et toutes vos propositions de mécénat !


 

About Cercle des Amis de Barbizon (595 Articles)
Le Cercle des Amis de Barbizon, association Loi 1901, a été fondée Jean-Michel Mahenc en 2016, pour réunir tous les amoureux du village des peintres de Barbizon (France) et d'en assurer le rayonnement artistique.

3 Comments on Chailly retrouve ( enfin ) la mémoire de son passé artistique…

  1. Les tombes de Théodore Rousseau et de Jean francois Millet au cimetiere de Chailly ainsi que celles d’autres acteurs de l’époqu, tels Bodmer, Lafenetre, Gassies et Delambre sont laissés dans un état d’abandon qui n’est pas à la hauteur des ambitions de nos deux villages de promouvoir l’école des paysagistes de Barbizon. Beaucoup d’amateurs aimeraient sans doute aller les visiter comme ils le font en grand nombre sur les tombes des frères VanGogh à Auvers sur Oise . De même un petit effort de mise en valeur, ne seraient ce que sur les façades, des deux hôtels mythiques du Lion d’or et du Cheval Blanc pourrait contribuer à étendre le champ des visites au village de Chailly lequel pourrait faire beaucoup mieux que de mettre une pancarte, au demeurant assez énigmatique, sur la Route nationale .

  2. En attente de « modération » ! Qu’est ce à dire ?

    • Si vous dites des (trop grandes) méchancetés sur le Président du CERCLE ( c’est un exemple, au hasard ! ) je n’approuve pas !
      Même chose, si vous publiez des chants nazis ou des annonces scabreuses… ( si j’approuvais, ce serait moi, webmaster qui irait en prison… )
      Mais, en fait, on approuve tout ce que disent les gens bienveillants… Amicalement ! Jean-Michel

Laisser un commentaire