• « La lune à Léontine » …Quand Millet s’amusait à faire un faux… instantané photographique.

Merci à Michel Neyer qui nous a trouvé cette anecdote savoureuse, dans l’excellent livre de Luc Desmarquet : Millet et la photographie ( Editions OREP)

« INSTANTANÉ »

Une anecdote rapportée par Moreau-Nélaton nous explique la genèse d’un dessin, Souvenir de Franchard, qui montre l’influence croissante de la photographie.

Un groupe de jeunes gens se promène dans la forêt de Fontainebleau, parmi lesquels le gendre de Millet, Félix Feuardent, et sa sœur Léontine.

Forêt en 1910-Lune à Léontine2

Celle-ci trébuche, s’étale de tout son long et dans la chute « la jupe et son jupon s’envolaient d’une façon si malencontreuse qu’ils décou­vraient ce que leur mission était de cacher…»

Millet La lune à Léontine2

Quelques années plus tard, les jeunes gens, voulant faire une blague à Léontine, demandent à Millet de dessiner le moment précis de la mésaventure.

« Quelqu’un assurerait qu’un photographe avait eu la dextérité de prendre un instantané de la posture révélatrice 17• »

Le peintre se prête de bonne grâce à la mystification et se charge de contre­faire le fameux cliché. Dans un deuxième temps, pour donner plus de vraisemblance à la blague, le gendre de Millet doit faire un cliché du dessin, intitulé d’abord La Lune à Léon, puis, moins irrévérencieusement, Souvenir de Franchard, du nom du lieu-dit où se produisit la chute.

Millet envoie le dessin à son gendre à Paris, accompagné d’une lettre :

« Ce croquis sera naturellement réduit par la photographie, ce qui aidera à faire disparaître les traces de travail. Il ne faudrait pourtant pas qu’il soit trop réduit.

Écrire au bas sur le cliché: « Instantané. Franchard le … »

Marie connaît la date. Léontine doit, dans tous les cas, la connaître, et je ne vois pas d’inconvénient à la lui demander en cas de nécessité.

On lui dirait que c’était pour savoir si cela correspondait bien à la photographie que tu as vue à la vitre du marchand 18• »

Marie, la fille de Millet et l’épouse de Félix Feuardent, répond à son père :

« Le Franchard est superbe [ … ] c’est un dessin à encadrer, tant il est fini. [ … ] Félix l’a photographié hier. Il a donc de bons clichés. Aujourd’hui, il a essayé de tirer des épreuves ; mais le temps n’est pas favorable aux photographes 19• »

La lune à Leontine-frontispice1

l’épreuve sera donnée comme une trouvaille faite à la vitrine d’un marchand de Fontainebleau

Et donc « mise sous les yeux de la demoiselle, l’épreuve sera donnée comme une trouvaille faite à la vitrine d’un marchand de Fontainebleau. On lira au bas : « Vue de Fontainebleau (instantané). Phot. Joli, à Fontainebleau, 11 septembre 1864. Déposé en France et à l’étranger », »

Le plus intéressant de la mystification n’est pas tant qu’on veuille faire passer un dessin pour une photographie, mais que Millet dessine la scène comme s’il s’agissait d’un instantané photographique de la chute.

67524808-6de4-4a1c-bfc4-8dc0206694ba-tt-width-600-height-396-bgcolor-FFFFFF

Il faut rappeler que, à supposer qu’un photographe se fût trouvé, en 1864, à l’endroit exact, son trépied installé, au moment précis de la chute, les progrès techniques de la photographie ne lui auraient pas encore permis de réaliser une telle prise de vue instantanée, mais Millet s’exécute en photographe de l’avenir.

Promenade sous les grands z'arbres

About Cercle des Amis de Barbizon (196 Articles)
Le Cercle des Amis de Barbizon, association Loi 1901, a été fondée Jean-Michel Mahenc en 2016, pour réunir tous les amoureux du village des peintres de Barbizon (France, Seine-et-Marine) et d'en assurer le rayonnement artistique.

1 Comment on • « La lune à Léontine » …Quand Millet s’amusait à faire un faux… instantané photographique.

  1. Le Gorafi // 13/06/2017 à 06:22 // Réponse

    Je suis outré que le Cercle des amis de Barbizon se livre ainsi á des publications racoleuses et privilégiant la pornographie et le non respect de la vie privée… Quelqu’un a-t’il le numéro de téléphone de cette charmante Léontine, pour que j’aille moi-même lui porter les excuses ( empressées ) de la rédaction, et dénoncer les indiscrétions honteuses de Michel NEYER.

    Un lecteur anonyme scandalisé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :